Nouveautés sur le réseau DMRQ [partie 2]


Plusieurs nouveautés ont été mises en place afin d’offrir une expérience de qualité à tous les utilisateurs du réseau DMRQ. Maintenant la suite avec la partie 2.

Nouveautés sur le réseau DMRQ…
Les serveurs IPSC2-DMRQ & IPSC2-DMRQ-DMO

Les serveurs qui procurent les services numériques radio mobile du groupe DMRQ utilise la plateforme DMR+. Cette plateforme DMR+ est l’évolution logique de la plateforme éprouvée DMR-MARC.

D’un point de vue utile pour un utilisateur, notre infrastructure se compose essentiellement de 4 serveurs distincts :

  • Service DMR+ primaire : IPSCS2-DMRQ
  • Service DMR+ secondaire : IPSC2-DMRQ-DMO
  • Service DMR+ bMaster+ : IPSC_MASTER_CDN***
  • Service C-Bridge***
*** Les services bMaster+ et C-Bridge feront partis d'une autre publication.

Voici un schéma simplifié de l’interaction entre les différents serveurs du groupe DMRQ.

Essentiellement, chacun des serveurs jouent un rôle spécifique afin de permettre à l’ensemble des communications radios de pouvoir transiter d’un répéteur à un autre répéteur, mais également de permettre à nos communications de rejoindre un utilisateur distant, à l’extérieur du réseau DMRQ… France, Royaume-Uni, etc.

Service DMR+ primaire : IPSCS2-DMRQ

 

Ce serveur qui est accessible à l’adresse IP 66.170.180.73 à pour rôle d’acheminer l’ensemble des communications entre les différents répéteurs DMRQ et de s’assurer d’une exploitation efficace des time slots TS1 et TS2. Il permet également aux administrateurs de gérer l’assignation des talk groups qui seront utilisés à l’intérieur du réseau DMRQ par l’ensemble des utilisateurs.

Le tableau de bord du serveur primaire IPSC2-DMRQ fourni une panoplie d’information pertinente aux utilisateurs, tel que :

  • l’activité DMR en directe (MONITOR)
  • le plan d’assignation des talk groups (MATRIX) par les administrateurs
  • les réflecteurs reliés au différents talk group (REMAP)
  • etc.

Dans l’exemple ci-dessous, l’onglet «MATRIX» indique les talk groups qui sont utilisés sur la time slot 1, soit statique ou dynamique, pour l’ensemble des répéteurs. Le tableau ci-dessous indique que le talk group 3022 a une assignation «statique» test appliqué pour l’ensemble des répéteurs, tandis que les talk groups 310, 311, 312 et 3100 sont des talk groups «dynamique» qui devront être activé manuellement par l’usager par une simple transmission… un coup de PTT et voilà!

Service DMR+ secondaire : IPSCS2-DMRQ-DMO

 

Ce serveur accessible à l’adresse IP 66.170.180.70 est dédié exclusivement à l’exploitation des hotspots ou de répéteurs utilisant l’interface MMDVM (DMR id 6 chiffres), et qui souhaitent accéder au réseau DMR+.

Lorsque qu’un usagé relie son hotspot ou son répéteur à ce serveur, il est possible alors d’utiliser l’ensemble des talk groups disponible du réseau DMR+. Il permet également aux utilisateurs de hotspots d’utiliser l’ensemble des réflecteurs (réf. 4001-4999) par l’entremis  du talk group 9 sur la TS2. Le tableau de bord contient essentiellement le même type d’information que le serveur IPSC2-DMRQ.

Il n'est cependant pas possible à un utilisateur d'un hotspot ou d'un répéteur utilisant un interface MMDVM (DMR id 6 chiffres) de se joindre et utiliser le TG3022.

Un simple rappel : le TG3022 du réseau DMRQ est maintenant «à circuit fermé» sur l'ensemble de son réseau. 

L’étendue de la couverture du réseau DMRQ ne cesse de croître. Donc demeurer à l’affût de nos futurs développements dans la province du Québec!

Bon QSO!

73 de Jeff | VA2SS

N’oubliez pas de vous inscrire à notre liste de distribution afin de demeurer au courant des nouvelles actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et notre fil de nouvelles sur Twitter.

73 de toute l’Équipe DMRQ!

Facebook : Groupe DMR Québec
Twitter : @DMRQ_TG3022