La fonction «itinérance»… Une fonction pratique! [partie 1]

Vous souhaitez comprendre de quelle façon fonctionne la fonction «d’itinérance» de votre appareil? Alors voici comment!

 

Avis aux lecteurs: Cet article s’adresse essentiellement aux propriétaires d’appareils Hytera ou Motorola. Ces appareils offrent une «vraie» fonction d’itinérance et qui n’a rien à voir avec la fonction GPS. Certains appareils, tel que l’Anytone AT-D878UV, tente de s’approprier la fonction d’itinérance depuis le firmware version 1.10, mais détromper vous, nous devrions plutôt classifier cette fonction comme un «balayage non-intelligent» des répéteurs disponibles.
Définition et application de la fonction d’itinérance

L’itinérance est une fonction qui permet aux appareils DMR de se déplacer entre les répéteurs sans interrompre leur connexion. Elle est entièrement automatique pour les utilisateurs.

La fonction d’itinérance permet essentiellement aux utilisateurs de communiquer de manière transparente dans la zone couverte par plusieurs répéteurs.

Les principes fondamentaux

Plusieurs appareils DMR, tel que Hytera ou Motorola, sont capables d’effectuer une itinérance automatique d’un répéteur à un autre.

Une liste de déplacement peut être configurée sur l’appareil DMR. Il contient une série de canaux, chacun correspondant à un répéteur. Lorsque la fonction d’itinérance est activée, l’appareil DMR continue de détecter la force du signal de chaque canal de la liste d’itinérance, en sélectionne un avec le signal le plus puissant et le considère comme le répéteur maître. Ensuite, l’appareil DMR restera sur ce répéteur.

Une fois que l’intensité du signal est inférieure à la valeur de seuil RSSI pré programmée par l’utilisateur dans le fichier de configuration CPS, l’appareil DMR essaie de trouver un nouveau répéteur maître. Si un meilleur répéteur n’est pas trouvé, le répéteur maître précédent sera toujours identifié comme son propre répéteur principal.

Remarque: l’appareil DMR ne peut pas changer de répéteur maître lorsqu'il est en communication.

S’il n’y a aucune activité DMR en cours, par exemple pas de transmission de voix ni de données, la balise configurée pour le répéteur sera envoyée automatiquement.

Pour le réseau DMRQ, la balise (repeater beacon) est habituellement diffusée à tous les 30 secondes pour une durée de transmission de 2,4 secondes. 

Une fois que l’appareil DMR trouve le nouveau répéteur maître, il attendra la balise et détectera la force de son signal en mesurant la couverture du répéteur et en déterminant la relation entre l’appareil DMR et celui-ci. Si aucune voix, aucun service de données ou la balise n’a été reçu à l’intérieur de la durée prévue définie par les administrateurs de répéteurs, l’appareil DMR tentera de rechercher un nouveau répéteur maître.

Comme la fonction d’itinérance peut être activée ou désactivée via les touches programmables défini par l’utilisateur ou via le menu de l’appareil DMR, les utilisateurs peuvent non seulement contrôler quand et où le terminal mobile utilisera cette fonction, mais également désactiver cette fonction sur un site spécifique ou conserver la fonction d’itinérance pour un répéteur approprié.

Lorsque l’appareil DMR est en itinérance, habituellement une icône d’état correspondante et l’alias du répéteur (canal) s’affichent habituellement sur l’écran. Vous pouvez également déterminer si l’appareil DMR est à la recherche ou demeure sur le répéteur maître à l’aide du voyant DEL.

La prochaine publication portera sur la configuration de votre appareil.

À suivre.

73 de Jeff | VA2SS

N’oubliez pas de vous inscrire à notre liste de distribution afin de demeurer au courant des nouvelles actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et notre fil de nouvelles sur Twitter.

73 de toute l’Équipe DMRQ!

Facebook : Groupe DMR Québec
Twitter : @DMRQ_TG3022