La calibration de la fréquence d’un « SharkRF », une étape importante!

Plusieurs parmi vous utilisent déjà un « hotspot », soit dans un cadre simplement ludique pour combler leur soif de l’expérimentation, soit par nécessité car aucun répéteur DMR n’est actuellement à leur porté dans leur région, ou plus simplement pour les deux!

Et bien l’usage des « hotspots » ne fait que croître depuis déjà plusieurs année. L’offre des choix qui s’offrent aux utilisateurs ne cesse également de s’étendre. Et pour cause, nous trouvons plusieurs modèles sur le marché aujourd’hui avec des niveaux de complexité d’utilisation variable.

Il est important de souligner qu’afin de les utiliser adéquatement, un point commun les réunis tous : il faut impérativement que l’émetteur-récepteur de votre « hotspot » soit calibré afin que sa fréquence d’exploitation soit la même (ou le plus près possible) de la fréquence de votre appareil radio que vous souhaitez utilisé. Dans le cas contraire, soit que vous n’aurez aucune transmission ou réception possible, ou bien les trames de votre transmission DMR ne seront pas adéquatement synchronisés, et votre qualité audio laissera à désirer, voir même inaudible pour vos interlocuteurs.

IMPORTANT : Afin de s’assurer d’une qualité de communication optimale, cette procédure doit être réalisée chaque fois que vous changez d’appareil radio. Surtout si vous choisissez d’utiliser un appareil provenant d’un fabriquant différent. 

Cet article présente l’exemple d’un SharkRF Openspot; un des plus convivial sur le marché pour les utilisateurs moins expérimentés.

En ce qui concerne le SharkRF, la méthode utilisée est relativement simple d’exécution, mais pas nécessairement évidente par le manque de clarté de la documentation. Mais bon, voici comment.

Avant de débuter : Avec l’aide de votre navigateur Internet de votre ordinateur, veuillez vous authentifier, si nécessaire, et accéder à la page de configuration de votre SharkRF.

Étape 1 : Il faut tout d’abord choisir dans l’onglet « connectors » l’option « DMR AutoCal », puis cliquer sur « Switch to selected ». Cette étape indique à votre « hotspot » que vous souhaitez calibrer sa fréquence d’exploitation avec votre appareil.

Étape 2 : Il est important de s’assurer que la fréquence d’exploitation de votre « hotspot » soit la même que celle configurée préalablement dans votre appareil. Votre maintenant prêt à démarrer la séquence de calibration.

47F545C8-C7BD-4660-8058-5743D690D195

Étape 3 : Vous démarrez le calibration en appuyant sur le PTT de votre appareil, et en le maintenant enfoncé tant et aussi longtemps que la procédure n’est pas terminé. Tout au long de cette procédure, le SharkRF cherche la meilleure combinaison de correction de la fréquence possible offrant le moins de perte (BER = Bit Error Rate), et offrant la meilleure synchronisation des trames DMR afin d’obtenir une audio optimale.

7334F8EC-9FCB-4444-8C83-A8DB53E98471

Étape 4 : Une fois cette étape terminée, le SharkRF vous indique « Finished » ainsi que la correction qui a été apporté à votre « hotspot » afin d’être optimal. Malheureusement ici, la valeur de la correction est exprimée avec plus ou moins de signification pour l’utilisateur; une valeur exprimée en « Hz » aurait été préférable, mais bon.

848AD18A-CF90-40AB-86A1-3EA40B95646D

Étape 5 : Mainenant que cette étape cruciale est terminé, vous pouvez remettre votre SharkRF au mode DMR de votre choix et faire des contacts!

N’oubliez pas de vous inscrire à notre liste de distribution afin de demeurer au courant des nouvelles actualités. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et notre fil de nouvelles sur Twitter.

73 de toute l’Équipe DMRQ!

Facebook : Groupe DMR Québec
Twitter : @DMRQ_TG3022